Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Laval sur Vologne : les écoliers ont découvert leurs locaux | Page d'accueil | Bruyères : réponse du député, Gérard Cherpion au Collectif autour de l'Ecole »

03/04/2009

Bruyères : les fourmis ont du pain sur la planche !

Samedi 28 mars au relais de la cité, la présidente de l'ATA, Joëlle Mangin pouvait d'entrée se réjouir d'ouvrir son assemblée générale. Car, bien peu d'associations parviennent à rassembler autant de monde.

P1150586.JPG


L'ATA ( Arts-traditions-artisanat ) vient atteindre sa 8e année d’existence depuis le 8 mars 2002 et dispose d'un joli bataillon de forces vives. P1150575.JPG
Joëlle Mangin dessinait les contours de l'ATA aujourd’hui. 80 à 85 membres composent un effectif resté stable depuis quelques années. 25 personnes exposent leurs créations artisanales. Quatorze adultes et 8 enfants pratiquent l’épinette (l’activité épinette des enfants fait partie du PEL). Une soixantaine d’enfants se sont inscrits au cours de l’année scolaire 2007-2008 pour participer aux activités de travail manuel. Ils viennent le mercredi, à raison d’une séance par mois, et cela pendant les petites vacances scolaires. Cette année, 12 adultes sont inscrits aux cours du vendredi. Sont venus s’ajouter 18 participants aux cours d’Anglais.
Certains se retrouvent même dans plusieurs ateliers. Enfin, une dizaine de personnes viennent simplement apporter leur aide pour faire fonctionner le tout sans être dans aucun atelier. Le bilan des activités pour 2008 démontre si besoin en était une vie associative particulièrement dynamique. Du côté de la Fourmilière de la rue du Cameroun, l’exposition d’objets artisanaux a été permanente en 2008. Cette exposition est riche et variée. Les bénévoles ont accueilli le public trois demi – journées par semaine. Cette fois, les visiteurs ont été moins nombreux et le bilan des ventes est moins bon que les autres années. Le résultat permet de payer une partie du loyer et des charges. L'ATA a malgré tout accueillit quelques touristes qui cherchent des objets originaux pour leurs souvenirs.
Le travail manuel demeure une des deux activités majeures de l’ATA, l’autre étant l’épinette. La présidente se félicite aussi d'une ambiance cordiale. « Chez les adultes comme chez les enfants, l’ambiance est toujours agréable et détendue. Les animatrices profitent autant de ces moments que les participants.»
Les apprentis – musiciens en épinette sont répartis en 4 groupes, 3 groupes d’adultes et un groupe d’enfants. Joëlle Mangin remercie chaleureusement Françoise Canton et François Petit qui prennent en charge les groupes. Christophe Toussaint vient par mois pour donner des leçons, le reste du temps fonctionne en autonomie.
Les cours d’anglais ont lieu 3 heures par semaine, 2 heures le jeudi et 1 h le lundi. Ils sont assurés par 2 professeurs d’anglais, Sophie Rouyer enseignante à Jeanne d’Arc et Delphine Cuny enseignante au collège Charlemagne .
Les animations orchestrées par les " fourmis " de l'ATA sont nombreuses. Le repas dansant pas eut lieu en 2008, pas assez de monde, pas de recettes. Comme d’habitude, Joëlle Mangin et ses amis ont planté des cucurbitacées. Cela, notamment grâce à J.C. Henry qui prête le terrain pour les cultures. La récolte a été assez bonne, les variétés intéressantes et ont rapporté 100 €( prix des graines déduit). Les invendus sont séchés. Lorsqu’ils sont secs, les enfants les peignent, les décorent ou les transforment. Arlette, véritable artiste en la matière les métamorphose en personnages ou animaux originaux, bizarres et merveilleux.
Le marché artisanal 2008 a compté une bonne quarantaine d’exposants – artisans. À cet égard, la présidente remerciait le maire et sa municipalité pour le prêt du matériel, et les services techniques de la ville pour le temps qu’ils consacrent.
Riche en exposants et en réalisations, la quatrième édition du marché de Noël a été un succès malgré la proximité de Noël. " Organiser ce marché un samedi et un dimanche ne donne pas plus de travail que pour un seul jour et rapporte davantage. Comme tous les ans, nous avons refusé une bonne dizaine de personnes qui voulaient exposer " dira encore Joëlle Mangin.
L'ATA participait à la fête de la musique. Les épinettes étaient bien installées à la salle des fêtes. D'autres sorties des « fourmis » comme par exemple sur la fête des myrtilles ont apporté leurs parts de satisfaction.
La présidente donnait ensuite la parole à Chantal Henry, qui a pris les finances associatives en mains. Chantal Henry a remplacé Claude Mathieu qui a souhaité se retirer du poste.
Déjà, les fourmis ont des projets plein la tête. L'ATA organisait son premier marché de Pâques le dimanche 15 mars 2009. Ce dernier remplaçait alors avantageusement le repas dansant. « C’est plus agréable à organiser, c’est plus dans nos cordes et c’est moins de travail, un peu moins de gain aussi. Nous avons eu une vingtaine d’exposants, pas énormément de visiteurs, mais c’était agréable, joli avec les couleurs de printemps, les exposants se sont déclarés satisfaits. C’était peut – être un peu tôt avant Pâques… mais c’était une première, nous ferons mieux l’an prochain...»
En ce qui concerne la Fourmilière, elle est ouverte au public. Il a été choisi de ne plus ouvrir toute l’année, mais par période pour 2009. La fourmilière ouvrira donc sur quatre périodes : Pâques, fête des Mères, fête des Pères, été pour les touristes… et Noël
Si la demande se fait sentir, une ouverture pourrait être envisagée le mercredi matin en même temps que le marché, mais ce n’est pas d’actualité.
L'ATA prépare les prochaines manifestations : fête de la musique à Bruyères le 21 juin.
Les fourmis essayeront de participer également à la manifestation pour le 50e anniversaire du jumelage Bruyères- Vielsalm, reste à définir comment. Le marché artisanal d’été est en route. Il aura lieu le 26 juillet 2009 . Il se double cette année de la 2e édition du festival d’épinettes, les vendredi 24, samedi 25, et dimanche 26 juillet 2009. Quinze formations musicales et groupes sont déjà inscrits, ils viennent des Vosges, de Lorraine de Touraine, de Belgique et d’Allemagne. Soixante-cinq participants sont comptés.
Le vendredi soir, un premier concert sera organisé sur Bruyères, salle des fêtes ou église, ce sont les épinettistes de Bruyères qui démarreront les festivités, les enfants d’abord, puis les adultes. A cette occasion, le groupe prendra le nom de Chanterelles de l’Avison, Christophe Toussaint assurera la deuxième partie du concert.
Le vendredi soir un deuxième concert aura lieu dans un village voisin. Un pour – parler a lieu avec Cheniménil - Docelles , deux groupes animeront cette 2e soirée : les épinettes du Val d’Ajol et Kéhot’ Ribotte de Gérardmer Enfin le dimanche sur le marché artisanal. Les groupes joueront toute la journée individuellement. La soirée s’achèvera par un bœuf à partir de 18 h 30, heure à laquelle les exposants remballeront.
Le marché de Noël est programmé, l'idée est organiser un grand marché la partie salle des fêtes organisée par l’ATA nous et la rue par les commerçants et le CAB.
En ce qui concerne l’anglais, il y aurait une possibilité de mettre en place une initiation à l’anglais pour les enfants. C'est encore à voir.
L'ATA va mettre également en place un atelier de points comptés à raison d’une fois tous les quinze jours C’est Nicole qui prendra le cours en mains, il s’adressera aux débutants et aux personnes qui pratiquent déjà cette activité. Il aura certainement le jeudi après - midi
L’an passé des problèmes de locaux étaient mis en avant. Ces tracas sont en train de se résoudre. L'ATA va investir les locaux de l’ancienne crèche, la petite salle du bas sera réservée aux expositions et le premier étage aux activités de l’association, le grenier pourrait en plus de son rôle de grenier, accueillir une réserve de costumes à louer ou à prêter.
Joëlle Mangin remerciait toutes les personnes qui aident et font tourner la fourmilière. « Chacun y a trouvé sa place et sait ce qu’il a à y faire. Toutes les aides sont appréciées, même les plus petites. Sans vous tous, il n’y aurait pas d’association... »
P1150596.JPG

L'adjoint au maire Ludovic Durain et le conseiller général Michel Langloix exprimaient un même sentiment d'estime et de contentement. Et d'assurer l'ATA d'un soutien actif.


Clin d'objectif :
P1150570.JPG Clic-clac !

P1150590.JPG

Et hop c'est dans la boîte !
P1150592.JPG

23:14 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.