Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Vosges : le blaireau printemps 2009 | Page d'accueil | Bruyères : TV, le cable est en panne »

07/02/2009

Bruyères : l'office de tourisme vers la professionnalisation

On s'étonne souvent, ce fut le cas lors de l'assemblée générale de l'Office de tourisme bruyèrois du peu de participation des gens directement concernés par la vie associative.

P1130947.JPG

Les élus, et responsables locaux, dont le député Gérard Cherpion, le maire Alain Blangy, le conseiller général Michel Langloix, le président de la communauté de communes, André Claudel, le président départemental, Christian Walter, le président de l'Office bruyèrois, André Mathieu ne pouvaient que constater ce surprenant manque de mobilisation. Notamment de la part des professionnels du tourisme, singulièrement absents.
P1130920.JPG
D'autant, que ces assises commençaient par un exposé d'Élodie Couailler relatif à l'avenir de l'Office local.
Chargée de mission par la communauté de communes de la Vallée de Vologne pour une durée de 6 mois, la jeune femme précisait une première approche. La structure de l'Office devrait changer au travers une forme intercommunale. Elle pourrait alors intégrer un large secteur en mobilisant plusieurs communautés de communes dans ses rangs. Le travail d'Élodie Couailler se poursuit en ce sens. L'office prendrait alors une direction professionnelle. Ce qui selon le président départemental n'exclut pas, bien au contraire, l'implication de bénévoles. Des personnes dévouées et efficaces à qui Claude Mathieu, et tous les intervenants rendaient hommage. Car, rien n'est vraiment possible sans les bénévoles.
En ce qui concerne l'année 2008, elle s'est écoulée au rythme d'une météo peu engageante. 495 familles, dont 115 étrangères à la France ont été accueillies au bureau de tourisme de la rue du Général de Gaulle. Dans le détail, 169 de ces familles étaient issues de la Région Lorraine, Vosgienne en majorité. 15 venaient d'Alsace, 35 du Nord Est, 30 de l'Ile de France, 32 du Sud-Est, 20 du Sud-Ouest, 20 du Nord Ouest, 36 du Nord, Pas-de-Calais, 2 du Midi-Pyrénées, 20 du Centre, une famille débarquait de Corse.
Les deux goûters à la ferme Claudon de Laveline du Houx ont enchanté les estivants. Soit, 97 participants en juillet et 85 en août.
L'office a répondu à 130 demandes d'hébergement et de documentations sur les sites à visiter à Bruyères. Cela, soit par courriels, téléphone, fax et courriers. Selon Claude Mathieu le résultat est très mitigé. « La saison touristique 2008 a été plus que moyenne pour les loueurs de meublés surtout en juillet, légèrement meilleure en août. La mise en liquidation de la Fédération Nationale des Offices de Tourismes et Syndicats d'Initiative n'a pas favorisé la publicité de nos loueurs de meublés. Nous avions un lien de notre site avec le leur, n'étant plus en service, il n'y a pas eu de retombées.»
Les parcours pédestres intéressent beaucoup les vacanciers. De très belles fiches, clairement documentées et réalisées en collaboration avec le Club Vosgien par Adeline Thomas qui assurait une permanence l'été dernier apportent des renseignements précieux sur 5 parcours jugés intéressants.
Personne ne conteste une nécessaire évolution de l'offre touristique. Philippe Divoux de Beauménil, faisait remarquer que les Vosges et le secteur de Bruyères ne sont pas de reste comme on l'entend trop souvent.
P1130955.JPG

M. Divoux qui loue un remarquable gite sur le coteau de Beauménil enregistre des réservations plusieurs mois à l'avance. La qualité retient et attire son monde. Christian Walter espère beaucoup une voie verte capable de drainer les gens depuis Epinal où arrive le TGV. Justement à propos du train grande vitesse, on oublie trop souvent qu'il est possible au départ le matin de la gare de Bruyères de rallier Paris et de faire l'aller-retour pour rentrer le même jour dans la soirée !

10:49 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.