Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Bruyères : Jean-Lurçat tient forum | Page d'accueil | Bruyères-Natation : un bon début d'année »

25/01/2009

Bruyères : le canton gagne des habitants

Rien de pharaonique. Les traditionnels voeux du conseiller Michel Langloix à « ses » maires donnaient samedi 24 janvier 2009 l'occasion d'une rencontre cordiale au relais de la cité. P1130791.JPG
Michel Langloix évoquait les données du dernier recensement. 10 villages régressent légèrement en nombre d'habitants, 20 évoluent. Il est donc constaté que sur l'ensemble du canton le nombre d'habitants augmente. En tête de peloton des communes en croissance et en valeur absolue, Champ-le-Duc réussit l'exploit de gagner 75 habitants. Champ-le-Duc est talonnée de près par la Neuveville- devant-Lépanges qui a ajouté 67 personnes à sa population. Pierrepont tire toujours bien son épingle du jeu avec 51 habitants en plus, soit 48 % de hausse ! La raison ? « L'amélioration de la qualité de vie, et peut être aussi l'amélioration de la qualité de notre réseau routier qui permet de se déplacer plus facilement ! » dira Michel Langloix qui mettait l'accent sur la destination de l'argent utilisé. « Le conseil général a investi de 2004 à 2008 la somme de 2190 000 €, auxquels il faut ajouter les nombreux km où les enrobés ont été faits pour l'entretien. »

2 corrigée P1130782.jpg

Si la courbe démographique réjouit, il n'en est pas de même pour l'activité des entreprises. « Malheureusement, nous connaissons toujours de grosses difficultés au niveau de l'emploi. Le textile est moribond. FDC, l'usine Decouvelaere, et hier les ateliers Villaume ont fermé leurs portes. Soit 170 emplois perdus... Le secteur papier connait lui aussi de grosses difficultés. » Michel Langloix ne cache pas ses inquiétudes, ses espoirs aussi d'apporter une aide à maintenir le gouvernail de sociétés en difficultés. De ce côté, des rencontres avec les entreprises concernées sont mises en oeuvre. Il s'agit de mettre les problèmes à plat avant que le point de non-retour soit atteint. Tout n'est pas négatif, l'installation de l'entreprise Gaiffe sur le site STBM à Champ le Duc pérennise 45 emplois. Laveline devant Bruyères voit s'achever le travail de reclassement de ses friches industrielles. Une opération identique soutenue financièrement par le Conseil Général est à l'étude pour l'entreprise Lana à Docelles. Le tissu artisanal demeure solide et même conforte sa trame. Si les installations ne sont pas spectaculaires, elles fédèrent cependant des emplois.
Michel Langloix tenait aussi à rappeler qu'à Bruyères, l'hôpital et les maisons de retraite de la rue Louis Marin réalisent chaque mois 220 feuilles de paye.
P1130786.JPG

Les élus en activité, mais aussi les maires honoraires étaient invités à entendre les voeux du conseiller général, et de trinquer à la nouvelle année.
P1130788.JPG

À propos des finances départementales, le conseiller général rassurait les maires. « Le budget est difficile à boucler, de nouvelles compétences s'inscrivent. En 2010, le 5e risque viendra prendre ses parts. Sur la base d'une programmation annuelle et de critères nouveaux, une enveloppe de 28 M d'euros est réservée aux communes... » Lors du vote de son budget primitif, le conseil général a retenu un projet immobilier important concernant la commune de Bruyères. Il s'agit de l'aménagement des locaux de l'ex DDE propriété du Département. Un montant de 4380.000 euros est affecté à la construction de la circonscription sociale « Services DVIS et DVAS » et un autre montant de 2000.000 euros pour réaménager le centre d'exploitation de la DVA. Au total, 6380.000 euros seront investis sur ce site qui deviendra avec deux services décentralisés un pôle départemental unique sur les Vosges.
P1130792.JPG

A son tour, Daniel Gremillet disait notamment tout son attachement aux entreprises et commerces locaux, véritables viviers d'emplois. Et, d'inviter chacun à s'en rapprocher au moment de faire un achat. Le conseiller régional se félicitait de savoir que la Région Lorraine débloquait des fonds importants pour le lycée bruyèrois. Le député Gérard Cherpion tenait un discours identique, en assurant : « on va vers un maintien du Département dont les compétences en matière sociale nécessitent un lien de proximité. » Les Vosges s'installent sur le haut de l'échelle du nombre de créations d'entreprises en France. Personne ne nie la crise qui frappe de partout. Le député invitait à rester raisonnablement optimiste. « Ne baissons pas les bras, de nouvelles fenêtres s'ouvrent. Cherchons à tirer les ficelles sur lesquelles nous pouvons agir ! » Hote du jour, Michel Langloix remerciait le maire de Bruyères, Alain Blangy qui accueillait cette réunion. Chacun partageait ensuite le pot de l'amitié offert par le conseiller général et fidèlement servi par Annette et Bernard Forterre. A la nouvelle année !

18:27 Publié dans Voeux |  Imprimer |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.