Vosges : Présentation de la liste Les Vosges en Commun pour le canton de Bruyères (24/05/2021)

Présentation de la liste Les Vosges en Commun pour le canton de Bruyères

Elections départementales du 20 juin 2021

Ghislaine STEPHANN, retraitée de l’agroalimentaire, membre du Parti Communiste Français (PCF) et Adrien BERNARD, facteur et également membre du PCF sont candidats aux élections départementales. Leurs remplaçants sont Brigitte Hariot, agent de nuit en EHPAD, membre du PCF et Gilles Bilot, technicien ONF et secrétaire régional d’Europe-Ecologie-Les Verts. (EELV)

 

 

Photo_Bruyères_Candidats2021.JPG

Toutes les organisations de gauche et écologistes vosgiennes (EELV, FI, GDS, PCF et PS) sont unies à l’occasion de ces élections départementales et présentent de nombreux candidats sur tout le territoire sous l’appellation « Les Vosges en commun ». 

C’est dans cette démarche unitaire historique que s’inscrivent ces candidatures sur le canton de Bruyères.

La crise exceptionnelle qui traverse notre pays n’épargne pas notre département et a des répercussions dans la vie de tous les jours.

Face à cela, le département doit jouer son rôle de bouclier social et défendre les services publics. Or, que ce soit dans le domaine de la santé, du transport ou encore de la forêt, les élus du Conseil départemental sortants ont été globalement trop absents. 

Le CMP à Bruyères n’accueille plus d’enfants depuis 2018 et sa fermeture est annoncée, la ligne ferroviaire Epinal/Saint-Dié est toujours fermée et sa réouverture prochaine ne prévoit de desservir que la gare de Bruyères mais pas celles de Docelles, Lepanges, Laveline, Biffontaine notamment, l’avenir de l’Unité Territoriale ONF de Bruyères et de la trésorerie de Bruyères est menacé…

Ce sont de mauvais choix politiques mais il n’y a pas de fatalité à cela.

Notre département a besoin d’élus plus engagés dans la défense et la promotion de ces services publics pour répondre au besoin du plus grand nombre. 

Les élus doivent dénoncer publiquement la baisse des dotations budgétaires de l'Etat qui pénalise l'action du département et se battre, avec la population, pour obtenir plus de moyens financiers.

Ghislaine STEPHANN, retraitée habitant à Grandvillers, est toujours très active pour défendre l’intérêt des vosgiens au travers notamment de ses mandats d’administratrice dans le secteur de la protection sociale et le logement.

Adrien BERNARD, facteur vivant à Bruyères, est engagé syndicalement. Il est très sensible au rôle que pourrait apporter le département dans le domaine associatif tant au niveau culturel que sportif.

 Ce binôme complémentaire se fixe comme ambition d’être des élus combatifs au service de l’intérêt général.

06:17 |  Imprimer |  Facebook | |