Bruyères : La Légion Vosgienne honore les siens (16/12/2014)

Lors de la cérémonie du 5 décembre au monument aux morts, le président de la section le colonel Yvan Nourdin décernait la Croix du combattant au colonel Patrick Chenu et à Claude Médina.

Au salon d’honneur de l'Hôtel de Ville, la médaille de la Légion Vosgienne était remise à Mrs Jean Bertrand, Christian Frisonroche et Gérard Peltier.

Après cette remise de décoration, le président, Yvan Nourdin rappelait les états de service des médaillés du jour. Des états de service bien différents, mais tout aussi méritoires au regard du statut d’anciens combattants. Le parcours du colonel Patrick Chenu est celui d’un militaire de carrière qui a gravi les différents grades, de militaire du rang, de sous-officier et d’officier.

M. Claude Médina et colonel Patrick Chenu.jpg

 Claude Médina et  Patrick Chenu

Engagé volontaire en octobre 1971 au titre de l’Ecole militaire de haute montagne (EMHM) à Chamonix, il se signale très vite par ses qualités de meneur d’hommes et de montagnard, des qualités confirmées par l’obtention du diplôme de chef d’unité de haute montagne.

En 1975, Patrick est admis à l’EMIA (école militaire interarmes) à Coëtquidan St Cyr. Cette école forme les officiers de l’armée de terre issus du recrutement interne. Jeune officier, il suit ensuite une formation de spécialité d’un an à l’école d’application des transmissions à Montargis.

A l’issue de cette spécialisation, le lieutenant Chenu est affecté successivement à la Compagnie de transmissions, puis à l’état-major de la Division Alpine à Grenoble en qualité de lieutenant chef de section, de capitaine commandant d’unité puis de commandant des transmissions au grade de lieutenant-colonel.

Comme tous les officiers de nos armées, il va ensuite alterner tout au long de sa carrière des temps de commandement dans les unités opérationnelles et les périodes de responsabilité en état-major ou en école... aussi bien en métropole qu’en opérations extérieures.

 - Commandant de la division d’application des officiers élèves de l’Ecole supérieure des transmissions à Rennes ;

 - Chef de Corps du 48ème régiment de transmissions à Agen ;

 - Chef d’état-major à la brigade de transmissions à Lunéville

 - Conseiller Réserve du général commandant la brigade de transmissions.

 Le colonel Chenu a aussi servi à des postes de hautes responsabilités en OPEX, sous l’égide de l’ONU, de l’OTAN ou de l’état-major de notre Armée de Terre :

 - En Somalie en qualité de commandant des transmissions du commandement français stationné à Baidoa ;

 - En Ex-Yougoslavie en qualité de commandant des transmissions du contingent français stationné à Zagreb et Sarajevo ;

 - Au Kosovo à deux reprises, la première fois comme commandant du bataillon de commandement et de transmission stationné à Mitrovica/Mitrovicë et la seconde comme, responsable des systèmes d’information et de communication de l’armée de terre à Pristina.

En résumé, une belle carrière, complète, captivante et enrichissante, marquée par la mobilité fonctionnelle et géographique.

 Dans les différents postes qui lui ont été confiés, en métropole comme à l’extérieur, le colonel Chenu a fait montre d’un très grand professionnalisme, d’un niveau exceptionnel dans la performance opérationnelle et d’un commandement assuré et efficace, en particulier en 2006 et 2007, dans le cadre de deux exercices majeurs de la certification OTAN de la Force de Réaction Rapide France.

 Il est titulaire de la croix de chevalier de la Légion d’honneur, de la croix d’officier de l’Ordre national du mérite, de la médaille d’Outre-mer, de la médaille de reconnaissance de la Nation et de bien d’autres décorations, en particulier celles qui lui ont été décernées par les forces des Nations Unies et de l’Otan.

Le parcours militaire de M. Claude Médina est celui d’un officier de réserve qui a été appelé à servir en AFN. Claude Médina est appelé à l’activité le 24 avril 1951 et affecté au 3ème bataillon de zouaves. Il a 20 ans quand il embarque à Marseille, pose le pied en Algérie à Philippeville et rejoint l’école militaire d’infanterie de Cherchell. Sa formation terminée avec le grade d’aspirant, il rejoint sa nouvelle affectation, le 4ème régiment de tirailleurs tunisiens, basé à Sousse.

 A cette époque la Tunisie est sous Protectorat français mais elle est secouée par des agitations nationalistes violentes depuis plusieurs années qui s’intensifient après l'arrestation de Bourguiba et d’autres dirigeants du parti Neo-Destour. La grève générale du 22 janvier 1952 tourne à l’affrontement armé. La guérilla et la lutte pour l’indépendance s’organisent alors. Elles aboutiront à l’indépendance de la Tunisie en 1956.

 C’est dans ce contexte que M. Claude Médina, nommé sous-lieutenant sur ces entrefaites, est appelé à participer aux combats en Tunisie - c’est désormais la qualification à donner à ces événements - pendant un an jusqu’à la fin de son service sous les drapeaux, le 15 octobre 1952.

M. Médina est titulaire de la médaille de la Reconnaissance de la Nation et de la médaille commémorative, agrafes Algérie et Tunisie.

 Les médaillés du jour .jpg

 La médaille de la Légion vosgienne remise récompense la fidélité à la Légion Vosgienne.

Cette belle qualité n’a pas fait défaut aux 3 décorés : à la dissolution de leur section de Bruyères - dont ils ont été durant de longues années des membres actifs - ils ont rejoint la section de Lépanges, montrant ainsi leur attachement à la Légion vosgienne et apportant une belle preuve de leur engagement citoyen. A la suite de ce ralliement, la section de Lépanges a pris le nom de Légion vosgienne Vologne-Avison.  Les récipiendaires ont aussi un parcours militaire méritoire et sont titulaires de la Carte du combattant : 27 mois de service au cours duquel ils ont été envoyés en Algérie. Ils avaient 20 ans.

La guerre d'Algérie a été une guerre d’appelés. Entre 1954 et 1962, elle a mobilisé plus de 1,5 million de jeunes appelés et, à ce titre, elle a profondément marqué toutes les familles françaises.

Le temps passe.. restent les souvenirs.

 

07:30 |  Imprimer |  Facebook | |