France présidentielles : communiqué du MEI (07/05/2012)

Communiqué

« Saint-Dié-des-Vosges, le 6 mai 2012.

En tant que représentant du Mouvement Ecologiste Indépendant qui, sans appartenir à la gauche, avait entre les deux tours exprimé sa préférence pour François Hollande, je constate ce soir avec satisfaction que cette préférence a été également le choix de la majorité de nos concitoyens.

C'est en effet un élément de satisfaction que de voir notre pays sortir du sarkozysme, c'est-à-dire de l'injustice fiscale et sociale, d'un pouvoir personnel de moins en moins supportable et d'un mépris affiché envers la cause de l'environnement, qui "commence à bien faire" selon le mot célèbre prononcé au Salon de l'Agriculture en mars 2010.

Néanmoins, si notre pays sort du sarkozysme, il ne sort pas pour autant de la crise, loin s'en faut. En effet, le nouveau président est, autant que le sortant, l'homme d'un système dépassé. Obsédé par la croissance, il semble n'avoir pas conscience des limites physiques qui s'imposent à l'économie et qui sont une des racines majeures de la crise que nous vivons actuellement. L'esprit de partage et de dialogue, que l'on peut espérer voir revivre avec cette alternance, sera assurément le bienvenu dans la période difficile que vit notre pays. Toutefois, la lucidité doit nous pousser à admettre que le temps de la croissance est terminé, pour le meilleur et pour le pire. La construction de l'avenir passe par ce constat, qui est le socle sur lequel les écologistes fondent le projet que je porterai dans la 2e circonscription des Vosges lors de l'élection législative : projet d'une société plus durable et plus juste, d'une société réconciliée avec elle-même et avec la nature. »

Fabien Niezgoda

Animateur départemental du Mouvement Ecologiste Indépendant des Vosges.

06:13 |  Imprimer |  Facebook | |