Présidentielles : communiqué du MEI (03/05/2012)

"Je regrette qu'aucun des candidats qualifiés pour le second tour de l'élection présidentielle ne se soit pleinement engagé sur les éléments programmatiques précis que le Mouvement Ecologiste Indépendant avait posés comme conditions à un éventuel soutien de second tour.

Néanmoins, les écologistes peuvent comparer les projets proposés.

Les associations environnementales ont ainsi déjà constaté que le programme de M. Hollande, quoique très insuffisant sur de nombreux aspects, est davantage compatible avec leurs préoccupations que celui de M. Sarkozy. Nous avons pris note également des attaques répétées du président sortant contre les écologistes et leur combat, inaugurées par la désormais célèbre exclamation du salon de l'agriculture de mars 2010 : "L'environnement, ça commence à bien faire". Enfin, la volonté manifestée par M. Hollande de reconstruire une gouvernance basée sur le dialogue correspond plus à notre conception de la démocratie que la pratique du pouvoir qu'a illustrée le quinquennat qui s'achève.

Pour ma part, je reste critique et vigilant quant à la capacité du candidat de la gauche à respecter des promesses basées sur une croissance en laquelle je ne crois pas - et que je ne souhaite pas -, ainsi que d'arbitrer entre des intérêts souvent contradictoires.

Toutefois, j'estime et j'espère que l'élection de François Hollande pourrait signifier l'ouverture d'une période plus favorable à la prise en compte des idées écologistes. Mais je sais qu'il nous restera à les imposer lors des élections législatives. "

 

Fabien Niezgoda,

Animateur départemental du Mouvement Ecologiste Indépendant (MEI) des Vosges

Candidat du MEI à l'élection législative sur la 2e circonscription des Vosges

08:59 |  Imprimer |  Facebook | |