Bruyères : tel est pris, qui croyait prendre (12/04/2009)

Fin mars 2009, la brigade de gendarmerie locale est saisie d'une plainte pour un important cambriolage commis à Bruyères au préjudice d'un particulier. Des armes, électroménager, hifi, informatique, meubles et ustensiles divers sont dérobés dans la maison inoccupée. Le véritable pillage a été orchestré en plusieurs fois. Les investigations menées par les militaires de la brigade bruyèroise viennent d'aboutir à l'interpellation de trois personnes, deux jeunes hommes et une jeune femme. Une partie du matériel a été découvert au domicile du couple résidant dans la commune depuis peu et une autre dissimulée dans l'ancien fort militaire de Deyvillers. Au terme de leurs gardes à vue, les deux hommes ont été présentés au parquet puis devant le juge des libertés et de la détention. À l'issue, ils ont été écroués en attendant leur comparution devant le tribunal dans la semaine.

21:48 |  Imprimer |  Facebook | |