Bruyères-Brouvelieures : Les Médaillés-Militaires (01/03/2009)

P1140367.JPGAu relais de la cité à Bruyères pour participer à leur assemblée générale, puis à Brouvelieures pour marquer le Souvenir, les Médaillés-Militaires de la 673e se retrouvaient vendredi matin dans une ambiance de dignité et de camaraderie.
P1140360.JPG

D'entrée le président Joël Rosselli déplorait la disparition de Michel Pierre de Docelles, et de Annie Burton, épouse de Yves, membre sympathisant de Champ le Duc. Chacun avait également une pensée particulière pour les malades, hospitalisés, en maison de repos ou encore à leur domicile et ne pouvant se déplacer, notamment Gilbert David et Hubert Marchal.
P1140366.JPGA contrario, Joël Rosselli et toutes les personnes présentes se réjouissaient de l'arrivée dans les rangs de la 673e section de Pierre Poix de Bruyères et de André Hatton de Domfaing. Deux adhésions qui portent le nombre de membres à 44 Médaillés-Militaires, 12 dames d'entraide et deux sympathisants. Le bilan associatif reflète une vie associative de qualité. La 673e section est toujours parfaitement représentée lors des cérémonies patriotiques et commémoratives.
P1140356.JPG
Le maire-adjoint Jean Michaud, le conseiller général Michel Langloix, le président de la communauté de communes de la Vallée de Vologne André Claudel, le lieutenant, commandant de gendarmerie Dominique Lallemand et l'ensemble de participants se facilitaient de constater le dynamisme de la 673e section des Médaillés-Militaires. Les élections du comité n'entrant pas dans le cadre des statuts pour 2009, il n'était donc pas procédé au renouvellement. Cependant, suite à un déplacement géographique, Madeleine Balland qui assurait avec grand sérieux le secrétariat a dû céder son poste. Noël Henry, adjudant-chef de gendarmerie, et ancien commandant de brigade à Bruyères maintenant retraité, a accepté de prendre le relais.
Côté caisse, pas de souci signalé, les finances associatives sont saines et des économies permettent de voir venir.
Des occasions de se retrouver, dont un voyage annuel, permettent la détente. Contrairement aux autres années, suite aux directives de Paris, les assises annuelles étaient cette fois associées à la Journée du Souvenir.Il a été choisi de se rendre déposer une gerbe au monument aux morts de Brouvelieures.
P1140372.JPG
P1140384.JPG
La 673e section n'était pas venue à Brouvelieures depuis 11 ans. Le maire de Brouvelieures Christian Savage, et le conseiller général du canton de Brouvelieures, Etienne Pourcher, mais aussi des villageois avaient tenu d'être présents.
P1140382.JPG

Après le vin d'honneur servi à l'Hôtel de Ville, le déjeuner était partagé au restaurant brouvillois Les Myrtilles. Une cinquantaine de convives se retrouvaient alors dans la bonne humeur et l'amitié et le respect. Des sentiments qui caractérisent les Médaillés-Militaires.

10:23 |  Imprimer |  Facebook | |