Bruyères : décès de Marcel Laforge (06/01/2009)

Marcel Laforge.jpgMarcel Laforge est décédé le 4 janvier 2009 à l'hôpital de Bruyères où il avait été admis dernièrement. Né le 3 septembre 1935 à Nomexy, Marcel était le benjamin d'une fratrie de quatre fils. Son enfance passée dans sa ville natale, il fut appelé sous les drapeaux et demeura 28 mois en Afrique du Nord. Il était à ce titre titulaire de la médaille du combattant et membre de l'association des AFN. En 1955, il se maria avec Anne-Marie Jacotté. Cinq enfants naquirent au sein du couple : Francine, épouse Coulon qui habite à Docelles, Jean-Claude à Châtenois, Maryanne, épouse Mangeard à Verdun, Odile à Mont-de-Marsan et Agnès à Saint-Michel sur Meurthe. Douze fois grand-père, le disparu connu aussi le bonheur de voir la venue au monde de 3 arrière-petits-enfants. Installé en Meuse en 1961, Marcel Laforge travailla dans une entreprise de charpente métallique. C'est en 1972 qu'il revint vivre à Bruyères avec sa famille. Il fut alors embauché aux papeteries Mougeot où il termina sa carrière professionnelle. Retraité depuis 13 ans, il demeurait avec son épouse rue Léopold à Bruyères. Passionné de foot, Marcel avait exercé avec talent en qualité d'arbitre de la Ligue de Lorraine. ON se souvient aussi qu'il aimait beaucoup jouer à la pétanque ou encore s'adonner à une bonne partie de pêche. Adhérent du club des Bons Lohis avec Anne Marie, il appréciait la compagnie des autres membres et pratiquait avec plaisir les activités associatives. Veuf depuis le 29 juillet 2009, Marcel Laforge avait beaucoup souffert de la disparition de celle qui fut la compagne de toute sa vie. Le décès de son épouse l'avait alors grandement fragilisé.
Marcel Laforge repose au funérarium Lapoirie à Bruyères. Ses obsèques seront célébrées mercredi 7 janvier à 14 h 30 en l'église de Bruyères. Selon la volonté du disparu, le corps sera ensuite crématisé.
Sincères condoléances.

16:22 |  Imprimer |  Facebook | |