Belmont sur Buttant : décès de Jean-François Pêcheur (16/10/2008)

Jean-François Pêcheur.jpgUn nouveau drame s'ajoute au désastre de l'accident survenu le samedi 4 octobre 08 à Bois de Champ. Après le décès de Jordan Pêcheur, 6 ans, son père Jean-François Pêcheur retrouvé à l'arrière de la voiture aux côtés du petit garçon est lui aussi mort des suites de ses terribles blessures. On savait l'état de M. Pêcheur alarmant, mais on espérait malgré tout que ce grand jeune homme de 29 ans s'en sortirait. Hélas, la rapidité des secours, son transport à Nancy en hélicoptère, tous les soins prodigués et l'amour des siens n'ont pas suffi à vaincre la fatalité. Jean-François s'est éteint mercredi 15 octobre 08 à l'hôpital de Brabois où il avait été transféré.
Né le 7 septembre 1979 à Bruyères, Jean-François est le fils de Gérard et Lucie Pêcheur qui demeurent à Les Poulières. Troisième d'une fratrie de quatre enfants, il est le frère de Christophe, Sophie et Vanessa. Sa scolarité primaire réalisée à Les Poulières, puis à l'école Jules Ferry à Bruyères, il fut collégien à Charlemagne. Il parti ensuite l'EREA à Epinal. Il choisit plus tard d'intégrer un établissement à Arches où il réalisa un CAP de maçonnerie. Il entra alors immédiatement dans la vie active et travailla à Ficocipa et chez Yeramex, cela avant d'être embauché comme maçon chez Denis Masy à Bruyères. Jean-François ne laisse à ses collègues de travail et à son patron que des souvenirs élogieux.
Compagnon d'Élodie Despagne depuis 10 ans, le défunt était papa de Malaury, 9 ans, de Jordan, 6 ans décédé, et de Morgane 3 ans. Installé à Belmont sur Buttant avec sa famille depuis 2003, M. Pêcheur venait d'aménager durant cet été dans la maison qu'il venait de faire construire. Adroit de ses mains, il avait d'ailleurs passé plusieurs mois pour réaliser l'intérieur de son domicile. Ceux qui ont connu le disparu se souviennent d'un homme courageux qui refusa toujours le chômage, et qui trouva toujours de quoi s'occuper honorablement. D'une nature joyeuse, il était d'une bonne humeur contagieuse. Tranquille, Jean-François aimait de passer un peu de temps libre à la pêche. Sportif, il fit partie du club de foot de Fremifontaine, et participait chaque année au tournoi de Vanémont. Jean-François Pêcheur avait de son vivant, et pour le cas où, fait part de sa volonté de donner ses organes à d'autres personnes. Ses proches ont respecté son désir, il s'en est allé en offrant sa part de vie. Sa compagne, ses deux petites filles et tous les gens qui ont eu la chance de partager un bout de chemin avec lui peuvent être fiers. Jean-François Pêcheur était un type bien.
Il repose à présent au funérarium Lapoirie 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Ses obsèques seront célébrées samedi 18 octobre 2008 à 14 h 30 en l'église de Belmont sur Buttant. Suivies de l'inhumation au cimetière de Belmont sur Buttant où il rejoindra son fils.
Sincères condoléances.

18:21 |  Imprimer |  Facebook | |