Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/07/2019

Saint-Dié-des-Vosges : rappel, tout le programme de l'Été en Grand

Capture2.JPG

Cliquez sur le visuel

25/06/2019

Grand Est : les Bourgs Centre soutenus

GE_RVB.jpgLES BOURGS CENTRES : PREMIERS MAILLONS DU TERRITOIRE
L’attractivité des centres villes au coeur de la politique régionale en faveur des bourgs centres
La Région Grand Est compte près de 4 700 communes rurales comptant 2,8 millions d’habitants. La composante rurale de la région est donc très forte avec une armature urbaine qui comprend de nombreux bourgs exerçant des fonctions de centralité dans les zones peu denses.
Les bourgs centres ont une importance capitale, car ils abritent les services publics ainsi que les services du quotidien (supérette/boulangerie/…). Ils sont également le premier niveau de maillage territorial et participent à la structuration du territoire.
Confrontés depuis plusieurs années à la montée en puissance des grands centres urbains et des zones commerciales, la revitalisation des bourgs centres s’avère aujourd’hui être une nécessité. Citoyens et commerçants doivent se réapproprier ces coeurs de ville, pour leur rendre leur dynamisme.
En concertation avec l’ensemble des élus locaux, le département des Vosges et l’Etat, la Région mène une politique ambitieuse en faveur des bourgs centres et de leur attractivité.
D’ici 10 ans, ce ne sont pas moins de 22 bourgs centres du département qui auront été accompagnés et 5 d’entre eux ont déjà été sélectionnés dans le cadre du 1er appel à projet. Les villes de Xertigny, Rambervillers, Raon-l’Étape, Darney et Bruyères participent à cette première vague.
Une politique ambitieuse au service de la ruralité.
Lors de cette Commission permanente, la commune de Rambervillers a reçu le soutien de la Région.

Communiqué des élus de la Majorité Régionale des Vosges.

16:04 Publié dans Dossiers spéciaux, Politique |  Imprimer |  Facebook | |

24/06/2019

Grand-Est : travaux de rénovation visant la réouverture de la ligne Épinal – Saint-Dié-des-Vosges.

GE_RVB.jpgLES VOSGES : UN TERRITOIRE EN MOUVEMENT
La Région Grand Est s’engage dans des travaux de rénovation visant la réouverture de la ligne Épinal – Saint-Dié-des-Vosges.
Enjeu économique et social, les mobilités sont au coeur des préoccupations des français. Depuis 2016 la région se bat pour maintenir ouvertes ses lignes de proximité. C’est un combat quotidien qui est mené conjointement avec la SNCF, l’Etat et l’ensemble des acteurs locaux pour maintenir en activité ces petites lignes essentielles à l’attractivité et au maillage de notre territoire.
L’offre de transport et la mobilité de nos concitoyens sont des enjeux qui ne peuvent pas se limiter à la simple question de la rentabilité financière ou du financement. Il faut prendre en considération l’impact global de l’offre de transport pour un territoire.
Que ce soit en matière de développement économique, de créations d’emplois, d’aménagement du territoire, d’accès à la culture, d’inter-connectivité des territoires, l’impact d’une ligne TER peut être décisif pour nos concitoyens.
Afin de revitaliser les lignes TER abandonnées par la SNCF et l’État, la Région a décidé de prendre les choses en main. Investissement et ouverture à la concurrence, deux solutions pour les lignes du quotidien !
Pour la ligne Épinal – Saint-Dié-des-Vosges la Région va investir 12,6 millions d’euros sur un budget de 21 millions d’euros pour assurer les travaux nécessaires à sa réouverture d’ici 2022 et ainsi améliorer l’offre de transport sur l’Est des Vosges.

Communiqué de la Majorité régionale des Vosges

17:23 Publié dans Dossiers spéciaux, Politique |  Imprimer |  Facebook | |

11/06/2019

Docelles : une association pour l'animation du site des anciennes papeteries Lana

Agenda.jpgL’assemblée générale pour la constitution de l’association de préfiguration « La confrérie des marqueurs d’eau – site Lana »  se tiendra le mercredi 19 juin à 20h00 en mairie de Docelles. Elle aura pour but le développement, la promotion et l’animation de l’ancien site industriel papetier Lana.

Les participants seront invités à délibérer sur l’adoption du projet de statuts et désigner les membres du Conseil d’administration et du bureau. Cette réunion est ouverte à toute personne souhaitant participer à la création et la structuration de l’association.

Pour davantage de renseignements vous pouvez contacter la mairie de Docelles au 03 29 33 20 65 ou la Communauté de communes de Bruyères, Vallons des Vosges  AU 03 29 57 35 78

Bruyères : marché déplacé

Capture.JPG

05/06/2019

Saint-Dié-des-Vosges : découvrez le magazine de juin

61746192_1379025762238094_3138467057138401280_n.jpg

Cliquez sur le visuel de Une

07:20 Publié dans Dossiers spéciaux |  Imprimer |  Facebook | |

31/05/2019

Bruyères-Gérardmer : Bernard Hans à l'honneur du Lions-Club

Le Lions Club International a décerné à Bernard Hans les 3 chevrons qui correspondent aux 30 années consacrées au Lionisme .

Le Lions Club de Gérardmer-Bruyères a également souhaité récompenser Bernard Hans pour ces 30 années passées au service des autres en le nommant « Compagnon de Melvin Jones » Jean Albert Haby, Président du club-service local a retracé le parcours du récipiendaire « Bernard a intégré le club de Géradmer-Bruyères en 1988 et il a rapidement pris des responsabilités.

Bernard HANS Robert Odile et Jean Haby.JPG

Dès 1993 il assure la fonction de secrétaire du club, fonction qu'il remplira à 7 reprises durant ces 30 années, en 1995 il sera trésorier du club avant d' assumer avec rigueur et loyauté la lourde responsabilité de Président du club en 1996 et 2014. Durant ces 30 années Bernard a toujours assuré la couverture photographique des événements du club. Il en deviendra le responsable de la communication grâce aux bonnes relations entretenues avec les correspondants des journaux et radios locales.Toujours volontaire , présent, il sait insuffler le dynamisme. »

Compagnon de MELVIN JONES » nom du fondateur du lionisme , c'est la plus haute distinction accordée par la Fondation Internationale des Clubs Lions, en hommage à l'engagement exceptionnel des membres à servir la communauté, locale et mondiale, ainsi qu'à leurs qualités personnelles, notamment la générosité, la compassion et la sollicitude envers les autres. Cette récompense vient distinguer l'engagement de Bernard dans la société et sa volonté, à l'image du leitmotiv des Lions, de la servir du mieux de ses capacités.

Bernard a démontré ses sentiments humanistes et humanitaires tout au long de ces années. Cette récompense ne pouvait trouver meilleur récipiendaire. Un fois les chevrons accrochés à l'insigne de Bernard par le Président, c'est Robert Odile, doyen et membre fondateur du club de Gérardmer-Bruyères qui a présenté la plaque de compagnon de Melvin Jones.

Félicitations

13/03/2019

Bruyères : Bientôt une nouvelle déco pour Le Boeuf blanc

Votre boucherie Au Bœuf Blanc rue Abel Ferry à Bruyères ferme ses portes pour travaux de rénovation à compter du lundi 18 mars pour 2 semaines.

53513157_2273390399585505_1174857496020385792_n.jpg


D’ici là, Antoine et Estelle seront ravis de vous accueillir et d’honorer vos commandes de spécialités et de produits sous vide ...

Ils vous disent : "merci pour votre compréhension et à bientôt dans une nouvelle déco".

27/02/2019

Grand Est : à propos de la ligne Epinal-Saint-Dié-des-Vosges

Communiqué de David Valence, Maire de Saint-Dié-des-Vosges et Vice-Président de la Région Grand Est
Absent du déjeuner à l’Elysée pour cause de réunion restreinte avec la Ministre des Transports, David Valence salue l'attachement réaffirmé de l'Etat aux petites lignes ferroviaires dans le Grand Est. La réforme de 2018 a ouvert la voie à une évolution de leur modèle, dans le sens d'une plus grande attractivité grâce à la concurrence notamment.
S'agissant de la ligne Epinal-Saint-Dié-des-Vosges, la parole du Président de la République a toujours été très claire. Il importe désormais que l'ensemble des parties se mettent autour de la table pour élaborer un plan de financement des travaux, ainsi qu'un calendrier.

26/02/2019

Saint-Dié-des-Vosges : une heure gratuite avec un professionnel de l’architecture et de l’urbanisme.

Communiqué

Saint-Dié-des-Vosges innove en offrant à chaque propriétaire une heure gratuite avec un professionnel de l’architecture et de l’urbanisme.

Les 1 et 2 mars prochains, chaque propriétaire d’un bien immobilier situé à Saint Dié-des-Vosges pourra bénéficier d’un entretien personnel gratuit d’une heure auprès d’un(e) professionnel(le) de l’architecture et de l’urbanisme avec élaboration d’une maquette 3D numérique.

Trouver ensemble les bonnes idées et les moyens de les réaliser.

Améliorer le confort de son logement, construire ou adapter un logement pour ses vieux jours, s’installer au cœur de Saint-Dié-des-Vosges, faire un investissement locatif, booster sa copropriété, réhabiliter ou agrandir un bâtiment existant, faire baisser ses dépenses d’énergie… Pour les propriétaires, c’est l’occasion rêvée de porter un regard neuf sur toutes les possibilités de transformation, de valorisation, d’amélioration de leur logement, avec des projets qu’ils aimeraient pouvoir réaliser sans savoir comment, ou d’autres auxquels ils n’auraient jamais pensé.

Une opération dans le cadre du programme « Action Cœur de Ville »

Cette action innovante fait partie de l’étude d’Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat et de Rénovation Urbain lancée dans le cadre du programme « Action Cœur de Ville » avec le soutien de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH). Ces situations concrètes permettront de construire des dispositifs d’accompagnement correspondant aux besoins réels des propriétaires.

Pour prendre part à cet événement exceptionnel, il est indispensable de prendre rendez-vous en appelant la mairie au 03 29 52 66 66. Les entretiens individuels seront réalisés par les professionnels du bureau d’études « Villes Vivantes » qui accompagne la Ville dans cette démarche.

22/01/2019

Saint-Dié-des-Vosges : le centre-ville classé « Secteur Patrimonial Remarquable »

Communiqué de la Ville et de l’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges

 Le centre-ville de Saint-Dié-des-Vosges classé « Secteur Patrimonial Remarquable » (SPR)

La Ville de Saint-Dié-des-Vosges a engagé dès 2014 une démarche volontariste de valorisation du patrimoine et en particulier du bâti de la Seconde Reconstruction.  

Le 17 janvier 2019 a ainsi marqué une étape décisive dans la reconnaissance du patrimoine déodatien. 

Au Ministère de la Culture, devant la Commission nationale du Patrimoine et de l’Architecture (CNPA), un dossier de classement comme Site patrimonial remarquable du centre-ville de Saint-Dié-des-Vosges y a en effet été présenté par David Valence, en sa qualité de Maire et Président d’agglomération, et Aurélie Husson, Architecte du patrimoine.

Photographies aériennes SDDV.jpg

Le périmètre proposé au classement avait, quelques semaines plus tôt, été approuvé par les élus municipaux et communautaires. 

Ce dossier de classement était par ailleurs le fruit d’un beau travail collaboratif de plus d’une année mené par Christophe Charlery, Architecte des Bâtiments de France à l’UDAP des Vosges, la DRAC, la DDT, la Région Grand Est, Aurélie Husson, et les équipes déodatiennes, notamment Emmanuelle Colson (DGA des services) et l’Adjointe Claude Kiener. 

Après plus de deux heures d’échanges nourris, le classement du centre-ville de Saint-Dié-des-Vosges comme Site patrimonial remarquable a été décidé à l’unanimité des membres de la CNPA. 

Ce classement, à valeur patrimoniale et urbanistique, valorise l’homogénéité architecturale de trois secteurs identifiés : le patrimoine issu de la reconstruction, le secteur de l’usine Le Corbusier classée au patrimoine mondial de l’UNESCO et le patrimoine bâti plus ancien du secteur St-Martin. 

Le Maire de Saint-Dié-des-Vosges, David Valence, tient à féliciter très chaleureusement l’ensemble des équipes et des partenaires ayant œuvré à cette reconnaissance.

Une communication complémentaire sera effectuée dans les prochaines semaines à ce sujet. 

06/01/2019

Grand Est : les entreprises ferroviaires procèdent à des changements

Train locomotive.gifChaque année en Europe, les entreprises ferroviaires procèdent au changement de service horaire le deuxième dimanche de décembre, soit le 9 décembre 2018 cette année. A cette occasion, des évolutions sont opérées dans les horaires, les services ou encore les dessertes de certaines lignes TER de la région Grand Est.

Pour lire l'ensemble de ces informations cliquez sur le lien ci-dessous :

Du nouveau pour TER.pdf

13/12/2018

Vosges : communiqué de Daniel Gremillet et de Jackie Pierre, sénateurs des Vosges

"Deux personnes sont mortes, une autre est en état de mort cérébrale, à la suite d’une fusillade sur le marché de Noël de Strasbourg, ce mardi soir. Treize personnes ont également été blessées, 8 grièvement et 5 personnes blessées légèrement.

Face à l’horreur de ce terrible drame qui endeuille encore une fois la France et la capitale de la Région Grand Est, nous tenions à exprimer toute notre solidarité aux victimes, aux blessés, à leurs familles ainsi qu’aux forces de l’ordre, au personnel médical et de secours mobilisés.

Le gouvernement vient de décréter le plus haut niveau du plan Vigipirate "urgence attentat" avec des contrôles renforcés aux frontières. Les contrôles seront aussi renforcés sur l’ensemble des marchés de Noël pour “éviter le mimétisme”.  Le dispositif Sentinelle est renforcé sur l’ensemble du territoire.

En cette journée de douleur, notre nation meurtrie souffre. Face à l’émotion commune et collective, nous appelons nos concitoyens à se recueillir, à respecter la peine et à ne pas tomber dans l’excès lequel malmènerait l’action en cours des forces de l’ordre.

Nous exprimons toutes nos condoléances aux proches des victimes et le meilleur rétablissement possible à tous les blessés parmi lesquels se trouvent deux vosgiens."

30/09/2018

Saint-Dié-des-Vosges : La Fête de l’Énergie fait étape

Samedi 6 octobre, la Fête de l’Énergie s’établira à Saint-Dié-des-Vosges afin de proposer au public de nombreuses activités ludiques et instructives permettant de mieux comprendre les enjeux des économies d’énergie dans l’habitat. Une manifestation intitulée « Le Village de l’Énergie de Demain », à découvrir Place du Général de Gaulle, de 10h à 18h. Celui-ci s’inscrit dans le cadre du Festival International de Géographie qui a pour thème cette année « La France Demain ».

Le secteur du bâtiment est le plus gros consommateur d’énergie en France et représente plus du quart des émissions de gaz à effet de serre. Il est donc primordial de sensibiliser les citoyens sur le sujet et de leur permettre, grâce à de multiples rencontres et animations, d’apprendre à réduire aisément leur consommation d’énergie et le budget qu’ils y consacrent. Le public y découvrira des animations participatives, des démonstrations et expositions autour des thèmes de la sobriété énergétique, de l’isolation dans l’habitat et des énergies renouvelables. Il sera initié aux petits gestes du quotidien permettant d’économiser facilement l’énergie, comme supprimer les veilles des appareils électriques, bien fermer ses volets, etc. Le Village de l’Énergie de Demain permettra également aux visiteurs de bénéficier de conseils gratuits, indépendants et de qualité proposés par les conseillers des Espaces Info Énergie, membres du réseau FAIRE.

1593677540.png



DES ANIMATIONS LUDIQUES, FAMILIALES ET PARTICIPATIVES

Parmi les animations proposées, le public découvrira : • L’atelier Récup’Art de Lyk, permettant à chacun de créer des sculptures à partir de matériaux de récupération. Il est possible d’amener ses matériaux, propres de préférence ! • Le jeu Question pour un Lampion, qui sensibilisera le public aux thèmes de l’énergie et du climat. • L’atelier La Roue des Défis pour mieux comprendre les énergies renouvelables. • L’association L’eaudici, pour apprendre à fabriquer des badges écolos. • L’atelier « Power Flower » permettra de créer des fleurs en plastique recyclé. • Il sera également possible de pédaler pour recharger son téléphone, lancer des clips vidéo, activer son magnétophone… et même déguster cafés, cocktails de fruits et soupes de légumes !

Chaque animation sera encadrée par un conseiller, en partenariat avec des acteurs locaux – professionnels, collectivités – présents pour dispenser des recommandations, enseigner les éco-gestes et indiquer les aides financières possibles. Seront ainsi présents La Maison de l’Habitat et de l’Énergie du Pays de la Déodatie, la Ville de Saint-Dié-des-Vosges, la Plateforme d’Education à l’Environnement et au Développement Durable Ter’O, la CAPEB 88 et la Fédération BTP Vosges.

La Fête de l’Énergie s’inscrit dans la campagne FAIRE (Faciliter, Accompagner et Informer pour la Rénovation Energétique) lancée ce mois-ci par le ministère de la Transition écologique et solidaire, le ministère de la Cohésion des territoires et l’ADEME, pour entraîner les Français vers la rénovation énergétique, rassembler et rendre identifiables tous les acteurs de la rénovation énergétique.

Informations complémentaires sur www.climaxion.fr et www.eie-grandest.fr

12/09/2018

Saint-Dié-des-Vosges : Action Cœur de Ville : le projet passe à l’offensive

Logo-Com-Agglo-Saint-Dié.jpgLe programme national « Action Cœur de Ville » a la triple ambition de redynamiser les centres-villes en termes d’habitat, de commerces et d’urbanisme. Ce dispositif national a été lancé en avril dernier à Saint-Dié-des-Vosges par le Président de la République Emmanuel Macron.

La singularité du projet de la Déodatie est qu’il concerne à la fois le centre-ville de Saint-Dié-des-Vosges, mais aussi les pôles de services de Raon-l’Etape, Moyenmoutier-Senones, Corcieux, Provenchères-et-Colroy, Fraize-Plainfaing.

Le comité de projet a été réuni par le préfet le 22 mai pour Saint-Dié-des-Vosges et la convention signée le 13 juillet avec l’ensemble des partenaires privés et publics. Le comité de projet « Action Cœur de Ville » s’est réuni à nouveau vendredi 7 septembre à l’Hôtel de Ville de Saint-Dié-des-Vosges.

Un état des lieux de ce qui a déjà été réalisé a été dressé par le Président de l’Agglomération David Valence : à Saint-Dié-des-Vosges, cela concerne la rue Dauphine, le Jardin Simone-Veil, le skatepark, les pôles administratifs de la place Saint-Martin et de la rue Carbonnar, le pôle culturel et touristique La Boussole… Des projets à court terme ont également été présentés : le pôle d’échange multimodal (PEM), des acquisitions immobilières, un projet de construction de logements quai Carnot, le lancement du site patrimonial remarquable (SPR)…

Des études ont aussi été annoncées, comme l’étude sur l’habitat. Une étude urbaine va être lancée afin de requalifier les espaces publics du centre-ville pour mieux intégrer la Meurthe, les espaces verts et les mobilités douces, pour mieux connecter les quartiers à l’hypercentre… Autres études à réaliser :  l'étude urbaine sur Raon-l'Etape et  l'étude des futures friches hospitalières de Raon-l'Etape et de Senones.

La problématique de l’attractivité économique du centre-ville a été soulevée. Si le taux de vacance commerciale affiche un taux moyen de 18 % à Saint-Dié-des-Vosges, elle flirte avec les 40 % rue d’Alsace. Un dossier a été déposé pour bénéficier du FISAC (Fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce) mis en place par l’État qui permettrait l’embauche d’un manager de centre-ville afin de sensibiliser les professionnels sur les transformations des modes de consommation et les accompagner dans la transition numérique.

Cette première assemblée plénière marque le passage à l’offensive. Les membres du comité, élus, institutionnels, associations… vont se réunir par groupes thématiques pour répondre à la double demande d’efficacité et de réactivité, deux qualités déjà saluées vendredi par Sylvie Siffermann, sous-préfète de l’arrondissement. Le Président David Valence a tenu à rappeler, quant à lui, l’importance de l’instant : oui, il y a effectivement beaucoup à faire pour redynamiser le centre-ville, mais il est des occasions à ne surtout pas laisser passer. Le dispositif national « Action Cœur de Ville », par l’enveloppe financière dédiée, en est une.

La preuve par l’exemple

L’habitat est l’un des gros « morceaux » du projet Action Cœur de Ville. Surtout à Saint-Dié-des-Vosges où le nombre de vacance est plutôt élevé (15 % en moyenne ; 27 % en centre-ville) alors que la demande existe. En cause : les isolations phonique et thermique, l’accessibilité, la vétusté de ces immeubles datant pour beaucoup de la Reconstruction. L’une des priorités du projet est donc de mobiliser les propriétaires privés sur la nécessité de procéder à des travaux de rénovation de leur logement. Et pour cela, le mieux est encore la preuve par l’exemple : l’acquisition de l’immeuble situé 31 rue Thiers est en cours ; après rénovation, ces appartements pourraient devenir :

- un appartement témoin de ce qu’il est possible de faire comme travaux et avec quelles aides,

- un appartement dédié à la colocation étudiante : c’est d’autant plus possible que le besoin existe !

- un « laboratoire des dynamiques urbaines» qui accueillera l’équipe « Action Cœur de Ville » et ponctuellement, les partenaires mobilisés.

07:35 Publié dans Dossiers spéciaux |  Imprimer |  Facebook | |

11/09/2018

Saint-Dié-des-Vosges : Le village de l'énergie de demain

event FB.png

17/08/2018

Vosges : qui veut des grains de kéfir ?

Kéfir.jpgDonne à Bruyères de beaux grains de kéfir de fruits à qui veut préparer de façon très simple une limonade naturelle dans un bocal de 1,5 litre (3 figues, 3 rondelles de citron, 4 ou 5  cuillères à soupe (bombées) de sucre, couvrir d'eau et attendre 48 heures avant de filtrer).

Il existe plein d'autres recettes, à l'orange, mandarine, pamplemousse, cassis...

Le kéfir est réputé très bon pour la santé.

Tel. 06.07.40.73.76

31/07/2018

Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges : le Mag de juillet

Mag-Agglo-3.jpg

Pour découvrir le nouveau Mag, cliquez sur l'image de couverture

16/07/2018

Coupe du Monde, we are the champions ! Les photos rue du Cameroun !

 
Pour voir les photos, cliquez l'album ci dessus, puis sur l'angle qui se soulève.
Allez de préférence sur l'album posé en colonne de droite et cliquez diaporama.
Choisissez la vitesse de défilé, les photos y sont plus grandes.  

03/07/2018

Saint-Dié-des-Vosges : l'affiche du Festival de Géographie

36376282_2513772855315472_2699820419405316096_n.jpg

30/06/2018

Saint-Dié-des-Vosges : inauguration du Jardin Simone Veil

Dimanche 1er juillet 2018, jour où l'ancienne ministre, rescapée des camps de la mort, Simone Veil entre au Panthéon avec son mari, un grand parc naturel arboré, avec des jeux pour enfants, Le Jardin Simone Veil créé au centre-ville sera inauguré à Saint-Dié-des-Vosges.

36325823_1123114364495903_2161463199612796928_n.jpg

18/06/2018

Saint-Dié-des-Vosges : Vertigineux ! L’Été en Grand s'affiche toujours plus grand !

Avec quelque 300 rendez-vous, dont 24 spectacles professionnels, l’été déodatien affiche un fier panache visible des lieux à la ronde.

Ouverte à tous, petits et grands, Déodatien et visiteurs, cette quatrième édition voit revenir des incontournables valeurs sures comme la Fête de la Musique, les repas concert de l’UDAC, ou encore et entre autres les festivités lancées autour de la Fête nationale.

Des nouveautés de poids sont annoncées. On ne fait rien, sans rien. « Un budget de 111 000 euros a été consacré à ces 2 mois d’animations, qui feront vivre le coeur de ville, mais aussi ses quartiers. » Soulignait, le Maire David Valence, entouré de plusieurs adjoints et de différents responsables lors de la présentation officielle de l’Été en Grand.


                                      Vidéo Ville de Saint-Dié-des-Vosges

À la fois ambitieux et varié, un caléidoscope d’événements et d’activités découle de partenariats avec des associations et des forces vives locales. Mais pas seulement puisque le Centre National du Livre, représenté pour la circonstance par Gauthier Morax, coopère avec la Ville pour apporter « Le Livrodrome ». C’est un véritable parc d’attractions littéraire qui est promis pour le jeudi 12 juillet. Au programme plus de 20 activités ludiques, littéraires, sportives, artistiques, et récréatives autour du livre seront développées. Des jeux, des rencontres avec des auteurs, de l’improvisation, des tournois de foot à contrainte littéraire, des émissions de radio... sont au menu.

PlébiscitéeGuide-ete.jpg lors de sa première édition initiée par l’Udac en 2016, la Nuit Blanche revient rue Thiers samedi 21 juillet sous une formule encore plus populaire et intergénérationnelle. Les festivités débuteront dès 14 h 30, avec entre autres un bal et un atelier maquillage pour les enfants. « Les Rockin Lillys », l’orchestre « Be Live », des échassiers lumineux, une flash mob et la discothèque menée par Ludovic Chopat allumeront le feu de l’ambiance.

Au fil de l’été, on cite aussi la découverte du patrimoine végétal local. « L’occasion d’expliquer la politique menée par la Municipalité afin de renouveler la physionomie végétale de la ville » précise David Valence. Parmi la foultitude de moyens de divertissement à Saint-Dié-des-Vosges, le Maire se réjouit des activités organisées dans les vergers partagés des quartiers et de la visite autour des fresques urbaines.

Impossible de détailler ici les centaines de propositions à suivre sur le calendrier l’été 2018. On annonce les ateliers de prévention animés par la Police Municipale, la venue d’un cirque renommé, des ateliers créatifs, du cinéma en plein air, des concerts, les grands jeux en bois de la ludothèque de la Maison de l’Enfance Françoise-Dolto...

Les tournois sportifs du mercredi soir sur le parc Jean-Mansuy où seront aussi installés des jeux gonflables attireront leurs champions. Le dispositif Sport Loisirs Évasion du service Jeunesse et des Sports revient également. L’organisation de mini-camps sportifs pour les adolescents, du 30 juillet au 3 août puis du 20 au 24 août (avec 16 places maximum par camp) conduira des jeunes gens à franchir des frontières européennes jusqu'en Allemagne. La formule « Apprendre à nager » gratuitement destinée aux gamins de Saint-Dié âgés de 6 à 12 ans devrait remporter son succès habituel.

Côté pratique, la crèche demeure ouverte en été. En 2018, tout comme les 2 années précédentes, et hors transport à la demande, l’ensemble du réseau Déobus sera gratuit du samedi 14 juillet au mercedi 15 août.

Tout ceci sans oublier l’ouverture au public du Jardin Simone Veil et de ses jeux et aménagements !

http://saint-die.eu/images/09_ACTU/2018/07-Juillet/Guide-...

Tout le programme est téléchargeable sur le site de la Ville en cliquant sur le lien ci-dessus ( ou en colonne sur l'affiche) et dès le 22 juin en version papier à l'accueil de la mairie et de l'Office de Tourisme intercommunal.

Capture.PNG

Cliquez sur le visuel

10/06/2018

Saint-Dié-des-Vosges : Dalkia livre la cogénération du réseau de chaleur

Communiqué

Le mardi 12 juin 2018 aura lieu, dans la matinée, la livraison et la pose des moteurs de cogénération au sein de la chaufferie gaz (34, avenue Ernest Colin) du réseau de chauffage urbain de Saint-Dié-des-Vosges.

Cette cogénération sera composée de 2 moteurs à gaz, de marque Jenbacher, d’une puissance globale de 2,8 MW électriques et de 3,1 MW thermiques. Chaque moteur, qui sera directement couplé à son alternateur, pèse
17 tonnes et mesure 7 mètres de longueur pour 1,80 mètre de large.

Capture.PNG

Financée et installée par Dalkia, la cogénération fonctionnera en continu chaque année, pendant 5 mois, soit du 1er novembre au 31 mars. Elle permettra de produire près de 27 % de la chaleur du réseau de chauffage de Saint-Dié-des-Vosges. L’électricité produite alimentera le réseau électrique de la ville.

La cogénération est une solution énergétique particulièrement performante car elle permet d’augmenter le rendement de l’installation en comparaison à des productions séparées d’électricité et de chaleur. Elle s’inscrit dans une démarche globale de maîtrise des coûts énergétiques et de réduction des impacts environnementaux. Cette opération fait partie des travaux d’extension et de modernisation du réseau de chaleur et de sa chaufferie centrale gaz. Pour rappel, le réseau de chaleur de la ville de Saint-Dié-des-Vosges utilise 60% d’énergies renouvelables, évitant l’émission de 5000 tonnes de CO2 par an (l’équivalent de plus de 2 800 voitures retirées de la circulation).

23/05/2018

Gérardmer, Bruyères : Lions Club, soutien renouvelé à l’A.D.V.Y.

Fondée en 2009 à Grandvillers près de Bruyères, l’Association pour le Développement du Village de Yaongo ( ADVY) tient son dynamisme du soutien de nombreux adhérents et de partenaires dont le Lions Club de Gérardmer-Bruyères.

Pour la 8e année consécutive, le club-service local a eu le plaisir d’accueillir Bénédicte, la présidente de l'ADVY et son mari Hado Youma, le vice-président, pour faire le point sur l’activité de l’association. Le diaporama allait montrer toute l’évolution du projet ambitieux, mais réaliste qui lie les habitants du village africain du BURKINA FASO et l’association ADVY. Les images rappellent d'abord la construction d’une école, d'un dispensaire, d'un atelier de tissage, puis divers aménagements complémentaires comme la plantation d'arbres, la création de potagers, de puits et la mise en place de panneaux solaires... Vient enfin la construction d'un collège qui s'avère déjà trop petit. Le résultat est là et tous les travaux ont été réalisés par des artisans locaux et avec la participation des villageois. Une antenne de l'association ADVY est maintenant créée au Burkina Faso, elle est bien présente au village de Yaongo, une nouvelle preuve de l'implication des villageois dans leur projet de développement .

affiche salon ok.jpg

Ainsi, au cours de la soirée, les images ont montré les réalisations des 9 années passées, commentées au passage par la présidente et son époux. Pour l'heure, les différents épisodes de l'implantation de la culture des pommes de terre, le projet d’irrigation des cultures et l'adduction d'eau potable aux villageois sont en cours de réalisation. À la fin de la rencontre, Jean Loup Lafouge, Président du Lions Club de Gérardmer-Bruyères, au nom de tous les membres satisfaits du travail accompli et des projets en cours, remettait avec plaisir un chèque de 1 000 € à A.D.V.Y.

« Le Lions Club est devenu un de vos partenaires fidèles, attentifs,  qui s’implique pour la solidarité internationale et votre beau projet en faveur de la jeunesse en particulier » concluait-il.

Au nom de tous les habitants bénéficiaires, au nom de l’association A.D.V.Y., Bénédicte et Hado expriment encore leurs plus vifs remerciements.

21/05/2018

Saint-Dié-des-Vosges : présentation du cercle généalogique de Saint-Dié et sa région

affiche salon ok.jpgLe cercle généalogique de Saint-Dié et sa région a été créé en 1988 grâce à Pierre Colin, Georges Marande et Marguerite Frientz.

Il est ouvert au public les mardis de 14 h à 17 h et jeudis de 9 h à 12 h ainsi que les 1er et 3e samedis du mois de 14 h à 17 h au : 15, rue Foch 88100 Saint-dié des Vosges.

Parmi les activités généalogiques, le cercle peut vous aider à réaliser votre généalogie ou à débloquer une situation grâce à sa base de données, de près de 13 millions d'actes, commune à l'Union des cercles généalogiques lorrains (UCGL) et ses nombreux documents fruit des recherches d'adhérents très assidus.

Le cercle met à la disposition de ses 170 adhérents, 14 postes informatiques disposant de la base de données et reliés à internet. Il dispose également de documents, livres de familles  sur l'Alsace, la Meurthe et Moselle et la Moselle.

Vous pourrez aussi participer à l'alimentation de sa base de données en relevant des actes d'état civil soit dans les communes de sa compétence soit aux archives départementales des Vosges ou bien vous investir dans des reconstitutions de familles.

flyer programme.pdf

Liste détaillée des exposants SALON 2 et 3 juin 2018.pdf

04/05/2018

Saint-Dié-des-Vosges : Maintien du permis de conduire 2 roues et poids lourds


21/04/2018

Vosges : communiqué du collectif ADELE-S / TG2V, BPR, CGT

Mesdames, Messieurs,

Le collectif ADELE-S / TG2V, BPR, CGT vous rappelle qu'à ce jour le projet de fermeture du tronçon Arches / Saint-Dié des Vosges (Ligne Epinal / Saint-Dié des Vosges / Strasbourg) en décembre 2018 n'a été ni confirmé ni infirmé.

Ce projet présentant un très grand danger pour l'aménagement du territoire, le service public, le respect des populations, les perspectives de développement portées par les collectivités, voire dans les discours les plus ''attrayants" à tous les niveaux politiques. Cela exige pour le moins et avant toute décision, un débat local sur la base des arguments développés dans les actions menées par le collectif et soutenus dans les motions et délibérations prises par les collectivités .

Notre exigence porte sur un éclaircissement  au vu des différents écrits qui circulent dans l'entreprise SNCF concernant ce projet de fermeture (ainsi que ceux d'autres lignes ). Comme nous l'avons régulièrement rappelé, l'état de la voie (SNCF Réseau) permet, avec une maintenance annuelle classique et avant l'organisation de gros travaux, de maintenir un service normal jusqu'en 2021 pour le segment Arches / Bruyères et jusqu'en 2022 pour le segment Bruyères / Saint-Dié des Vosges. Cet argument ne peut donc être invoqué pour supprimer le service ferroviaire en décembre 2018. D'autant que personnel et matériel roulant (SNCF Mobilités) sont en place. 

De plus pour la crédibilité politique, il ne peut y avoir des discours ambitieux sur l'environnement dans tous ses aspects, sur la sécurité routière, sur les difficultés des zones rurales, sur le service public, .... et dans le même temps appliquer des mesures tout à fait contraires.  

C'est pourquoi nous interpellons l'ensemble des acteurs ayant pouvoir de décision dans ce projet pour qu'ils informent et argumentent auprès des collectivités et des populations sur les perspectives envisagées pour l'aménagement de notre territoire dans lesquelles le service public ferroviaire a un rôle majeur à jouer. Le retrait total du projet de fermeture du tronçon Arches / Saint-Dié des Vosges actuellement prévu en décembre 2018 en est la priorité

 Nous restons à votre disposition pour toutes précisions complémentaires. Nous profitons de ce courrier pour vous inviter au rassemblement que nous organisons samedi 21 avril 2018 à 11h00 en gare d'Épinal qui sera une étape importante pour initier le débat sur l'avenir et le développement du service ferroviaire dans les Vosges.

Gérard Coinchelin Jean Louis Vinot Laurence Deny Hervé Brignon

CGT ADELE-S TG2V BPR

Contact : Gérard Coinchelin 06 45 92 68 58

08:27 Publié dans Dossiers spéciaux, Politique |  Imprimer |  Facebook | |

13/04/2018

Saint-Dié-des-Vosges : des géants dans le parc Simone Veil

01/04/2018

Bruyères : les travaux de la piscine repoussés

images.jpgLes Bruyèrois vont attendre avant de voir commencer les travaux d'aménagement prévus à la piscine Roger Mercier. En effet, dès la fermeture de l'édifice, il est apparu que des batraciens ont trouvé un passage par le système d'évacuation d'eau, et rejoint le grand bassin où se réalisent actuellement leurs amours printanières. Par mesure de protection de la faune, un arrêté à durée indéterminée a donc été pris par le ministère concerné. Le chantier tant espéré ne pourra probablement pas débuter avant plusieurs mois. Une étude est engagée pour tenter de trouver un moyen d'obtenir un déménagement spontané de ces grenouilles. Patience, écologie oblige !

25/03/2018

Communauté de communes de Bruyères, Vallons des Vosges : soutien aux associations

piggy-bank-1056615_960_720.jpgLa communauté de communes de Bruyères, Vallons des Vosges peut intervenir sous forme d’une aide pour soutenir des actions spécifiques conduites par des associations. La demande de subvention doit concerner le financement d’un projet et non le fonctionnement de l’association.

Nous soutenons en priorité les initiatives locales de sensibilisation à l’environnement et aux patrimoines de la communauté de communes et organisation d’actions ludiques, culturelles et sportives en faveur de l’enfance et de la jeunesse.

Attention : les frais de fonctionnement des associations ne sont pas pris en compte par la CCB2V, il s’agit du financement d’un projet.

Sont exclus toutes les manifestations de type manifestation sportive non orientée vers la jeunesse, fête de village, lotos, jeux de société, actions destinées uniquement aux adhérents de l’association… Les projets doivent présenter un intérêt communautaire et non communal.

Dans quels délais :

L’ensemble des demandes devra être formulé au plus tard le 30 avril 2018. Les demandes d’aide concernent exclusivement des actions à venir sur l’année en cours.

Attention, tout dossier non complet ou déposé après la date, ne pourra pas être traité.

Quelle démarche pour effectuer une demande d’aide ?

Il convient de compléter le dossier de demande d’aide que vous pouvez retirer à la :

Communauté de Communes de Bruyères, Vallons des Vosges

+ 4 Rue de 36ème Division US

88 600 BRUYÈRES

( 03 29 57 80 69

Ou par téléchargement sur le site internet www.ccb2v.fr dans les rubriques :

Services : Aides aux associations